Pétillants, effervescents, mousseux, fines bulles : quelles sont les différences appellations existantes ?

Les vins effervescents sont des vins mousseux, pétillants et perlants. Dans tous les cas, il y a une suppression de dioxyde de carbone. Comment différencier les pétillants, effervescents, mousseux et fines bulles ? Le dioxyde de carbone est dissous dans la bouteille pour former les bulles et mousse.

Les vins pétillants et mousseux

Les vins pétillants et mousseux sont tous deux des vins effervescents qui une fois en bouteille subissent une suppression de CO2, entre 1 et 2,5 bars à 20° C. On retrouve surtout le vin pétillant en France. La différence se fait par le taux d’alcool. Le gaz carbonique est maintenu dans le vin grâce à une fermeture hermétique lors de la mise en bouteilles.

Les vins effervescents

Les vins effervescents sont pour la majorité des vins mousseux, pétillants et perlants. Lorsqu’il s’agit de vins mousseux, les gens ont des doutes, car ils les considèrent comme des vins de mauvaises qualités, mais c’est faux. Les vins pétillants mousseux dégagent le gaz carbonique qu’à son débouchage. Un vin pétillant à beaucoup plus de dioxyde de carbone qu’un vin perlant. Lors de sa dégustation, il met plus de temps à picoter dans la bouche, à cause du gaz dissous. Le vin perlant lui, par contre, à une légère effervescence. Le vin mousseux, par ailleurs, dégage le plus haut niveau d’effervescence, par rapport aux deux derniers. La pression de gaz de celui-ci va jusqu’à 3 bars et il crée de la mousse une fois versé dans le verre.

Le champagne est un vin effervescent

Le champagne fait partie de la catégorie des vins effervescents. La méthode champenoise signifie, vinifier un vin tranquille. La méthode de transformation du champagne nécessite une deuxième fermentation en bouteille pour que le gaz puisse se faire. La première fermentation n’a pas la capacité de former l’effervescence. Avant la mise en bouteille, le vinificateur prend une partie du vin tranquille pour créer les liqueurs pour le champagne. La création du champagne nécessite le rajout de sucre et de levures. Par cette mesure, lors de la fermentation en bouteille, le sucre et les levures se transforment en alcool. Il y a différentes appellations de vins effervescents, telles que, cava, crémant, champagne, presecco.

Les vins pétillants, mousseux et fines bulles et champagne, sont tous des vins effervescents qui la plupart du temps, subissent une deuxième fermentation en bouteille. Cependant, il y a quand même des nuances dans cette catégorie d’effervescence.

Que peut-on manger avec du champagne ou un vin pétillant ?
Le champagne : histoire d’une success story